Les choses à ne pas faire.

Anaïs Bouvier, Nettl
par Anaïs Bouvier, Nettl il y a 6 mois
 
Les logiciels de mise en page actuel sont de plus en plus sophistiqués. 
Ils le sont à tel point que certains éléments graphiques ne sont pas compatibles aux technologies d’impression. Ainsi, votre mise en page peut avoir un très bon rendu sur l’écran mais ce dernier ne pourra être imprimé à l’identique.
Basé sur notre expérience, nous avons répertorié pour vos une liste des éléments à respecter pour une impression au plus proche de votre mise en page. 

Filets Techniques

Les filets techniques sont dépendants des dispositifs d’impression. Cela signifie qu’il ne sont pas imprimés par tous les dispositifs d’impression. Ils peuvent tout à fait apparaître sur une imprimante laser 300dpi et ne pas être visibles sur une imprimante plate-setter 2400dpi. Pour éviter cela, utiliser un contour de 0.25pt à la place des filets techniques.

Textures et Postscripts

Ils sont imprimés de façon imprévisible, Il est donc préférable de réaliser un fichier TIF ou JPG de votre texture et de l’importer dans votre mise en page..

Effets de calques & transparences

Si vous utilisez des effets sur vos calques et des effets de transparence dans votre mise en page, vous devez exporter votre fichier au format PDF version 1,4 ; cela permettra que les différents calques et transparences soient respectées.
Si vous exportez votre fichier en version PDF 1.3 vos paramètres de transparence (sur InDesign® et Illustrator®) doivent être édités en haute résolution dans vos paramètre d’impression afin d’être appliqués à votre mise en page lors de l’export en PDF. Dans Illustrator® les Paramètres de transparences devront être ajustés ainsi :
















Surimpression

Attention avec les paramètres de surimpression (spécialement sur QuarkXpress). Si vous paramétrez un objet ou contour en sur-impression il n’apparaitra pas à l’impression de la même façon qu’à l’écran. Certains textes noirs sont parfois paramètrés par défaut en sur-impression (100% noir de repérage). Ces textes sortent habituellement bien vérifiez cependant le manuel de votre logiciel de mise en page.

Duotone/ images RVB

Ces couleurs peuvent sortir en noir ou avec un rendu couleur différent, il est impératif de toujours fournir un fichier d’impression en CMJN.

Contours

Lors de la coupe un léger décalage de la lame de la guillotine est toujours possible. Vous ne pouvez malheureusement donc pas vous attendre à avoir une impression avec un cadre à distance égale du bord de coupe. Il est donc déconseillé d’utiliser un cadre, en effet, même un décalage d’un demi millimètre sera visible (d’autant plus sur des produits tels que les cartes de visite). 

Dégradés

Lors de la coupe un léger décalage de la lame de la guillotine est toujours possible. Vous ne pouvez malheureusement donc pas vous attendre à avoir une impression avec un cadre à distance égale du bord de coupe. Il est donc déconseillé d’utiliser un cadre, en effet, même un décalage d’un demi millimètre sera visible (d’autant plus sur des produits tels que les cartes de visite).

Filigrane

Attention avec l’utilisation des filigranes. S’ils sont trop lourds cela peut rendre vos textes ou inscriptions difficiles à lire. Nous vous conseillons d’utiliser une teinte entre 5% et 7% pour un rendu optimal. Nous ne pouvons garantir que l’impression soit visible en dessous de 5%. 


Alignement au pli/coupe

Évitez d’aligner vos éléments de mise en page en fonction d’un pli ou d’une coupe, un décalage étant toujours possible et cela viendrait gâcher l’effet escompté.

 

Aller au contenu de la page

Comment fournir votre propre fichier